© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

ABC - Maison des services

et 9 logements collectifs

"La maison des services sera habillée d'une peau métallique dorée, qui changera d'aspect en fonction de la lumière du jour"

Client/Maître d'ouvrage:Calvados Habitat et la communauté de commune du Val es Dunes
Location/Lieu:Bellengreville, France
Area/Surface: 1166sqm/1166m²
Year/Année:2018
Cooperation/Collaboration: ITE, Boulard, Bader, Ibatec, Acoustibel
Status/Status: On going/En cours

La route départementale D613 structure le territoire de la ville de Bellengreville. C'est la voie la  plus empruntée de la commune. Elle offre un long travelling paysager tout au long de son tracé à travers la commune, laissant découvrir une vie urbaine en retrait de ses limites administratives.

 

Un nouveau bâtiment en limite de l’ancien bourg, le long de la route départementale, accueillera en rez-de-chaussée, un nouvel équipement, «la maison des services», destiné à la communauté de commune du Val d’ES Dunes et à l’étage sur deux niveaux un programme de 9 logements sociaux.

 

Le nouvel ouvrage viendra rompre la monotonie de la longue route départementale par sa volumétrie et son échelle urbaine.

Ce bâtiment mixte fera office de premier édifice important et structurant du territoire communal. Il s’insère à l’angle du carrefour, au croisement de la route de Paris et de la route à l’abbé qui mène à la mairie de Bellengreville.

 

Cette parcelle est l’emplacement idéal pour «la maison des services». Elle lui offrira une grande visibilité et permettra ainsi d’accueillir un plus grand nombre de riverains. Les lignes du bâtiment suivent les limites de la parcelle et semblent accompagner le tracé viaire.  Du côté de la route départementale l'équipement sera entièrement habillé d'une peau métallique dorée à joints debouts, qui changera d'aspect en fonction de la lumière du jour, et permettra de démarquer plus facilement le nouvel équipement de son contexte. Cette façade sera largement vitrée avec des menuiseries en aluminium anthracite qui apporteront un maximum de lumière aux espaces intérieurs. C’est un équipement ouvert sur la ville.

 

Les logements sociaux viendront se poser au-dessus et en partie en retrait de la maison des services. Ils se développent sur deux niveaux dans un volume vêtu d'un simple enduit blanc et coiffé d'une casquette protectrice. Cette différence de matériaux permettra également de mieux différencier les deux programmes. L’accès aux appartements se fera par un discret escalier extérieur depuis la rue. Un seul logement, accessible à l’arrière du bâtiment, sera situé en rez-de-chaussée et pourra accueillir une personne à mobilité réduite. L’ensemble des circulations du projet est rejeté le long de la façade faisant face à la route départementale afin de créer des appartements traversants. Ainsi les résidents déambuleront sur de larges coursives extérieures qui s’ouvriront sur le paysage environnant tout en offrant des cadrages sur les champs lointains. Ce système de coursives permettra aussi de mettre en retrait les logements de l’espace public pour les protéger des nuisances sonores de la route départementale.

 

Les coursives extérieures  seront ainsi de véritables lieux de vie et de socialisation où les résidents pourront se rencontrer. Ils se les approprieront au gré des événements.

Depuis le rez-de-chaussée jusqu’au dernier niveau, l’ascension se fait telle une balade architecturale à ciel ouvert.

 

Côté  rue, les ouvertures des logements sont plus discrètes et moins nombreuses afin de respecter l’intimité des occupants. Les entrée des appartements du 1er étage sont protégées en partie par la coursive du 2nd étage. La circulation du dernier niveau est quant à elle protégée par une légère casquette filant le long de la façade.

Côté jardin les ouvertures sont plus nombreuses et généreuses, avec de grandes fenêtres et des balcons orientés au Sud-Ouest afin de profiter au maximum du soleil.

L’ensemble des menuiseries des logements sociaux sera en PVC plaxé dans un coloris doré, rappelant le bardage de la maison des services. Elles seront complétées par des tableaux extérieurs de même couleur. Côté jardin les menuiseries de la maison des services reprendront les mêmes caractéristiques.

 

L'ensemble de l'opération totalisera une surface de plancher de 749,3m² dans un volume en R+2. L'emprise au sol du projet représente une surface de 411.4 m2, soit 34.5% de la parcelle (d'une superficie de 1193.2 m2).

 

Afin de limiter l’emprise de la voirie, l’ensemble des places de stationnement des deux programmes sera mutualisé et situé à l’arrière de la parcelle, de même que le garage de la maison des services. Elles feront face aux places de parking existantes du commerce voisin.

12 places de stationnement au total seront réalisées sur l'emprise foncière, 3 places seront attribuées à la maison des services et les 9 places restantes pour les logements sociaux. Chaque appartement bénéficiera ainsi de sa propre place de parking. 2 places seront destinées aux personnes à mobilité réduite. L'accès au stationnement se fera directement depuis la route départementale.

Comme stipulé dans le PLU, à raison de 6 places de stationnement un arbre devra être planté. Dans notre cas, le projet accueillera deux arbres de hautes tiges.

Le garage pour la maison des services sera également accessible directement depuis la route de Paris.

Un local vélo d'une superficie de 11,8m² sera réalisé au sein du volume du bâtiment, accessible à l'arrière de celui-ci.

 

De nouvelles places de stationnement publiques placées le long de la route départementale et destinées aux visiteurs de la maison des services viendront compléter l’aménagement. Leur création permettra de réduire la chaussée et également la vitesse à l’entrée du bourg.

 

Les locaux d'ordures ménagères, pour la maison des services et pour les logements seront créés au sein du volume du bâtiment et accessibles depuis la façade principale. La collecte des déchets s'effectuera sur l'espace public.

 

Une grande partie de la parcelle sera végétale notamment avec le jardin de la maison des services et le jardin de l'appartement du rez-de-chaussée. L'ensemble sera clôturé par une haie doublé une grille en résille. Du côté de la route départementale la parcelle restera ouverte sur la commune.

La végétalisation du trottoir viendra compléter le projet et revitaliser l’entrée de ville.

 

Ce nouveau bâtiment sera un marqueur urbain à l’échelle de la ville. Son architecture en gradin tel un rempart urbain contemporain viendra contraster avec les vieilles maisons du bourg et  l’environnement pavillonnaire.

Sa présence signalera l’entrée et le début de la zone urbanisée.