© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

ACE - L'origami flottant

"La grande toiture en bambou couverte de feuilles de jacinthe se plie tel un origami en fonction des volumes"

Client/Maître d'ouvrage:Eleven Magazine
Location/Lieu:Lac Tonle Sape, Cambodge
Area/Surface: 2200sqm/2200m²
Year/Année:2015
Cooperation/Collaboration: ---
Status/Status: Competition/Concours

« L’origami flottant » constitue un nouvel équipement social et culturel destiné aux populations vivant autour et sur le lac Tonle Sap.

La superficie du lac varie en fonction des saisons. En période sèche il occupe une superficie de 2700km² et en période humide il passe à 16000km² avec une profondeur qui peut passer de 1.5m à 8.5m.

C’est d’ailleurs le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est.

 

Grâce à l’analyse géographique, morphologique, des populations et de la structure viaire autour du lac, nous avons déterminé la meilleure zone d’implantation du projet.

Celle-ci se situe dans la partie sud du lac à proximité de la Ville de Krakor (environ 6 km), au cœur d’un village flottant à mi-chemin entre le lac et la ville.

 

Malgré la trame structurelle totalement désorganisée du village, il s’avère que l’ensemble des maisons est organisé selon un axe Nord Sud. C’est donc selon cette même implantation que nous avons décidé d’ancrer notre structure flottante, au bout du village afin que celle-ci soit accessible par le maximum de communautés et de villages du lac Tonle Sap.

L’équipement est une succession de petites structures indépendantes qui reprennent la morphologie et les coloris des maisons du village. Chaque volume correspond à une fonction précise. Le volume bleu accueille les fonctions médicales afin d’assurer un suivi des populations et servir d’hôpital secondaire. Le volume jaune accueille un pôle éducatif car il est nécessaire de sensibiliser les populations face aux dangers liés à une mauvaise utilisation de l’eau et de leur apprendre les gestes à réaliser afin d’améliorer leurs conditions de vie. Le volume vert accueille un espace de recherches qui permettra aux chercheurs d’étudier les caractéristiques du lac et l’évolution de sa faune et de sa flore.

 

Le projet a été agrémenté d’une cuisine et d’un potager  afin de permettre aux différentes ethnies d’apprendre et d’échanger à travers la préparation et la dégustation de nourriture. Cette fonction est située dans le volume rouge ainsi qu’un espace technique qui accueille les générateurs d’énergie et des sanitaires. Une grande place centrale couverte a été ajoutée. Elle articule le projet et deviendra un lieu de rencontre appropriable par les différentes populations. Cette place pourra accueillir toutes sortes de manifestations, comme des festivals, un cinéma de plein air ou d’autres activités. Enfin, afin de créer un signal et donner une visibilité à l’équipement, nous avons placé un observatoire surplombant l’ensemble des volumes et offrant un regard nouveau sur le village, vers le lac et son environnement immédiat.

 

L’ensemble du programme est protégé par une grande toiture couverte de feuilles de jacinthe (essence locale très répandue autour du lac) avec une structure en bambou qui se plie tel un origami en fonction des volumes des différentes fonctions. Cette grande toiture joue avec des effets de transparence grâce à des panneaux photovoltaïques en verre qui permettent d’éclairer naturellement le cheminement des utilisateurs tout au long de la plateforme et qui permettra également de produire une énergie propre nécessaire au bon fonctionnement du projet.

 

L’équipement a été conçu de manière simple afin qu’il respecte au mieux son contexte et puisse répondre aux attentes des populations du lac en permettant d’améliorer leurs conditions de vie.

Même si le projet a été implanté dans cette zone du lac, il  pourra au gré des besoins être tracté vers d’autres emplacements. « L’origami flottant » est une infrastructure à but social appropriable par le plus grand nombre.