AIG - Connexion de deux maisons

"La grande toiture joue entre les pleins et les vides tout en créant de nombreuses terrasses couvertes"

Client/Maître d'ouvrage:Privé
Location/Lieu:Igny, France
Area/Surface: 141,3sqm/141,3m²
Year/Année:2019
Cooperation/Collaboration: ---
Status/Status: Completed/Livré
Photos: Fabienne Delafraye

Mr et Mme G. habitent depuis quelques années dans une paisible maison en meulière dans une zone pavillonnaire à Igny en banlieue parisienne, dans une rue calme où chaque habitation tente de se démarquer de ses voisines par son caractère architectural.

 

Les G. sont une famille française type avec 2 enfants bientôt adolescents qui exercent de nombreuses activités, deux véhicules pour une parfaite autonomie de déplacement et des envies d’espaces plus généreux.

Leur maison se développe sur 3 niveaux (dont un niveau de cave/parking) et occupe une parcelle étroite avec un fort dénivelé. Côté rue, c’est une maison haute et toute en finesse à l’image d’un donjon. Côté jardin l’aspect de la maison est bien différent, elle perd un niveau et laisse découvrir une extension (réalisée par les précédents propriétaires) en maçonnerie qui abrite la cuisine. Sur cette façade, la belle meulière a été entièrement habillée d’enduit beige tout comme le volume de la cuisine.

 

A l’image du volume de la maison, les pièces intérieures sont relativement petites, notamment les chambres au dernier niveau, dont les aménagements doivent être astucieux afin de conjuguer avec le rampant de la toiture.

Pendant de nombreuses années, tant que les enfants étaient encore petits, cette situation a relativement convenu aux propriétaires. A présent que les enfants deviennent adolescents, leurs besoins d’autonomie, d’espace et d’intimité se font de plus en plus sentir.

 

En prévision de leurs nouveaux usages, plusieurs hypothèses ont été envisagées par les propriétaires afin de correspondre à leur nouveau mode de vie :

  • La première solution, la plus radicale : vendre leur maison pour en acquérir une plus grande. Mais cette solution imposait beaucoup de changements notamment pour leurs enfants.

  • La seconde solution fut la réalisation d’une extension en lieu et place du volume de la cuisine avec un maître d’œuvre. Cette solution malheureusement restera à l’état d’étude.

 

Après plusieurs autres recherches sans succès, leur projet n'avait pas abouti. Mais par chance, il s’est avéré que la maison située sur la parcelle voisine, inoccupée depuis plusieurs années, était à vendre. Ce fut l’occasion pour Mr et Mme G. d’acquérir ce nouveau bien et concrétiser leurs envies d’espaces supplémentaires.

 

La maison sur la parcelle voisine est une habitation en maçonnerie traditionnelle qui a subi de nombreuses modifications au fil des années, notamment l’ajout de deux extensions successives côté jardin qui altèrent la lecture globale du volume. En plus de ces additions, la maison possédait des combles aménageables accessibles par un escalier extérieur, qui n’ont jamais été exploité à cause d’une charpente mal réalisée.

L’idée des propriétaires était simple, connecter les deux habitations afin de réaliser une grande maison avec un grand jardin.

 

La grande difficulté de cette intervention consistait à donner un caractère homogène et global à l’ensemble de ces masses bâties. En effet chacune des maisons possède un langage architectural propre et l’ajout d’un nouveau volume pourrait accentuer le désordre visuel.

 

Notre intervention a donc consisté dans un premier temps à mettre à nu et supprimer l’ensemble des volumes non exploitables de la nouvelle acquisition, notamment les extensions dont les espaces étaient insalubres et la structure endommagée. Les combles aménageables qui n’apportaient aucune qualité au projet ont été supprimés. Les tuiles de la toiture existante ont été déposées avec précaution afin d’être à nouveau réutilisées sur la nouvelle toiture du volume.

 

Une fois ces premières interventions réalisées, les deux maisons ont été réunies par une grande toiture filante qui parcourt de part et d’autre les façades des deux volumes. La toiture est recouverte d’un bardage acier gris clair qui, comme un trait d’union, connecte de manière simple et discrète les deux constructions. L’ensemble des volumes compris sous cette casquette est entièrement habillé en enduit blanc afin d’homogénéiser la façade. Et pour finaliser notre intervention, de grandes baies vitrées viennent ponctuer la façade afin de connecter les espaces intérieurs avec le jardin.

La grande toiture joue entre les pleins et les vides tout en créant de nombreuses terrasses couvertes, qui sont des espaces tampons entre les pièces et le jardin. Les propriétaires peuvent à présent reprendre possession de leur jardin et créer de nouveaux usages grâce aux nombreuses terrasses.

 

Depuis la rue les deux maisons semblent avoir conservé leur indépendance architecturale, leur aspect extérieur sera très peu modifié. La vue de l’extension est ponctuelle et ne dénature pas l’environnement existant.

En effet, le nouveau volume est en retrait et seule une liaison légère en verre entre les 2 maisons est perceptible. L’entrée de la maison a été conservée et se fait toujours depuis l’escalier d’origine.

Grâce à la modification d’une partie du terrain, une nouvelle place de stationnement perpendiculaire à la route pourra a été réalisée devant le volume de l’ancienne maison. Cette position permet de conserver un maximum d’espace vert en front de rue comme l’exige la réglementation urbaine.

 

L’extension abrite le nouveau salon familial, qui bénéficiera d’un accès direct au jardin contrairement à sa position initiale dans l’ancienne maison. Il comprend également la suite parentale des parents (chambre, dressing et salle de bain) qui est une partie indépendante du reste de l’habitation.

La cuisine existante qui n’était plus aux normes a été réorganisée afin de satisfaire les nouvelles envies des propriétaires, et s’ouvre visuellement sur le jardin grâce à une grande fenêtre panoramique.

 

C’est un projet dont l’intervention architecturale est minimale mais qui a apporté un changement radical à la maison de Mr et Mme G.