ABLC - MAISON DES SERVICES

"La toiture terrasse c’est un espace public ouvert à tous qui offre de nouvelles vues sur la ville. C’est à la fois une place et un jardin"

Client/Maître d'ouvrage:Communauté de communes Cingal Suisse Normande
Location/Lieu:Bretteville sur Laize, France
Area/Surface: 97sqm/97m²
Year/Année:2021
Cooperation/Collaboration: ITE, Boulard, Bader, Lexis
Status/Status: On going /En cours

La communauté de communes Cingal-Suisse Normande qui ne regroupe pas moins de 42 communes au Sud de Caen, souhaite se doter d’un nouvel équipement dans la ville de Bretteville sur Laize, en centre bourg sur le plateau administratif, pour accueillir des nouveaux services de proximité pour les usagers : Une maison des services au public. La proximité avec la mairie permettra de créer une synergie entre les deux services et facilitera les échanges.

 

Le site initialement proposé par le maitre d’ouvrage se situait sur la toiture terrasse de l’Hôtel de Ville en plein cœur du centre bourg. Malheureusement à cause de fortes contraintes physiques (accessibilité complexe et terrain en contrebas d’une rue) et structurelle (fondations du bâtiment ne pouvant pas recevoir de niveaux supplémentaires) ce site a été écarté au profit d’un second situé en face de la mairie, sur le terrain de la Poste. En analysant ce résidu de parcelle mis à disposition pour la réalisation de l’opération, il s’est avéré qu’il proposait une faible visibilité au futur équipement et la largeur de celui-ci était très contraignant. De ce fait Kitoko Studio a proposé une alternative en proposant d’implanter le futur bâtiment dans l’interstice paysager situé entre l’Hôtel de Ville et la Poste. Ce terrain présentait ce pendant un fort dénivelé, permettant de relier le centre-ville au plateau haut de la commune, et nécessiterait de remodeler en partie le terrain.

 

Auparavant depuis la place de la mairie, on observait un vide urbain végétalisé entre l’Hôtel de Ville et la Poste. Cet interstice recevait un traitement paysager permettant d’atténuer de manière naturelle le fort dénivelé du terrain.

 

Cet espace d’entre deux a été légèrement modifié avec l’ajout du bâtiment de la maison des services qui se situe à présent dans l’axe visuel de la place de la mairie et lui offre une grande visibilité. Le volume s’inscrit dans la pente du terrain et poursuit la continuité urbaine du bâtiment de la mairie en prolongeant son mur de soutènement.

 

Le bâtiment s’insère avec douceur sur le site avec des lignes toutes en courbe qui lui confèrent un aspect naturel.

Le parvis de l’hôtel de ville se glisse sous le volume du bâtiment qui définit un auvent faisant également office de SAS d’accès. L’entrée fait face à la rampe de la mairie afin de faciliter le cheminement des usagers depuis celle-ci.

 

L’enveloppe de l’équipement est en béton brut teinté dans une couleur qui se rapproche de la pierre de Caen. Des fenêtres de différentes dimensions aléatoirement placées viennent animer les façades.

 

Depuis l’espace public on découvre que le cheminement paysager pour rejoindre la rue des Granges a été conservé, il s’enroule autour du volume. Il définit la limite du volume bâti et permet d’accéder à la toiture végétalisée accessible au public. C’est un belvédère sur la ville. Elle devient ainsi un point d’arrêt durant l’ascension du terrain.

 

La toiture terrasse c’est un espace public ouvert à tous qui offre de nouvelles vues sur la ville. C’est à la fois une place et un jardin. Elle pourra accueillir de petites manifestations culturelles ou devenir un lieu privilégié pour prendre des photos avec les toits de la ville en toile de fond.

L’espace est aménagé avec une jardinière filante qui suit les contours du bâtiment. Il est largement planté et ponctuellement agrémenté de bacs plus importants pour recevoir des arbustes.

 

A présent le bâtiment avec sa toiture terrasse participe activement à la revitalisation paysagère du lieu.

 

Ce nouvel équipement ne vient pas créer d’obstacle au regard au contraire, il semble compléter le plateau administratif.