© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

DGL - Bibliothèque de Daegu

"Le cheminement paysager traverse le parc et emmène doucement les futurs lecteurs au cœur de l’atrium central végétal"

Client/Maître d'ouvrage:Daegu Metropolitan City Suseong-gu Office
Location/Lieu:Daegu, Corée du Sud
Area/Surface: 3200sqm/3200m²
Year/Année:2012
Cooperation/Collaboration: ---
Status/Status: Competition/Concours

Découvrir un bâtiment, c’est un peu comme découvrir un livre. C’est au fil des pages que l’on perçoit la beauté de l’ouvrage, de même pour l’architecture, c’est au fur à mesure de la promenade qu’un bâtiment prend tout son sens. Le plaisir des sens se forge avec la découverte de l’espace. Cette relation est avant tout une notion de parcours, le but n’étant pas de le terminer mais de le parcourir/ de le découvrir.

 

Ce nouvel équipement culturel s’inscrit dans un tissu urbain majoritairement bordé d’unités résidentielles de faible hauteur. Afin de garder une cohérence visuelle et urbaine, la librairie s’aligne avec ces bâtiments voisins et reprend le même gabarit pour sa hauteur.

 

La nouvelle bibliothèque publique de Daegu Gosan revendique la notion de parcours. Elle poursuit la continuité spatiale du parc urbain qui lui est adjacent, grâce à un cheminement paysager qui traverse le parc et emmène doucement les futurs lecteurs au cœur de l’atrium central végétal de la bibliothèque, créant une petite place publique traversante. C’est la promenade végétale.

 

La ville marque aussi de son empreinte la bibliothèque par le biais d’une promenade urbaine minérale. Celle-ci commence par le biais de l’axe du passage piéton faisant face au bâtiment et s’introduit dans le volume par un accès beaucoup plus direct, qui emmène les visiteurs aux salles de lecture du second niveau, et aux fonctions plus indépendantes du projet du troisième niveau tel que la salle multifonction, la cafeteria et les salles de classe. A ce même troisième niveau, la promenade urbaine minérale amène les visiteurs sur la terrasse foyer, qui fait office de lieu de réception extérieur avant la tenu d’une conférence, d’une exposition ou d’un événement important dans la salle multifonction.

 

La promenade végétale et la promenade urbaine minérale s’oppose par leur matérialité, créé différents parcours et différentes approches, mais finalement se rejoignent au cœur de la librairie.

 

La programmation intérieure du projet est simple et intuitive.  Plus on monte dans les niveaux, plus les espaces deviennent indépendant et privatif. Les usagers circulent principalement autour de l’atrium central végétal grâce à une série d’escaliers.

 

Au premier niveau l’accès principal donne sur l’accueil pour les prêts et les retours des livres dans un volume en double hauteur, ainsi qu’un espace de consultation informatique pour les ouvrages. En fond de plateaux on peu percevoir un espace audio visuel, et indépendamment on retrouve le premier niveau de la bibliothèque pour enfants qui bénéficient de ses propres toilettes et communique avec son plateau supérieur grâce à un escalier privatif.

 

Le second niveau accessible directement depuis le parc par un escalator et un ascenseur est principalement dédié aux collections générales et aux espaces de lectures. On retrouve également le second niveau de la bibliothèque pour enfants avec un espace nurserie et sa cuisine facilement accessible grâce à un ascenseur a proximité.

 

Le troisième niveau plus indépendant regroupe l’administration, les salles d’études, la cafeteria/lounge avec la zone des périodiques et enfin la salle multifonction. Ce niveau est aussi directement accessible depuis le parc par un escalator et l’ascenseur extérieur.

 

En cas d’incendie les deux escalators extérieurs constituent des escaliers de secours supplémentaires facilitant l’évacuation du bâtiment.

 

On retrouve dans les différents niveaux de la bibliothèque 3 terrasses extérieures qui bénéficient chacune d’une orientation spécifique afin d’apprécier des cadrages sur le paysage de montagnes de la ville. La terrasse jouxtant la salle de lecture du second niveau constitue un espace de lecture extérieur supplémentaire lorsque la météo le permet. La terrasse entre la zone d’administration et les classes d’étude est un jardin suspendu, et la terrasse dans l’angle de la salle multiculturel fait office d’espace d’exposition extérieur donnant le sentiment d’un espace plus vaste. Chacune d’entre elle est protégé des rayonnement du soleil par des brises soleil recouvert de panneaux photovoltaïque, ce qui permet au bâtiment de produire une partie de son énergie.

 

L’ensemble du projet est enveloppé par une double peau en verre qui donne une unité à la bibliothèque. La zone technique en façade de la salle de préservation est recouverte de panneaux d’aluminium brossé. La façade principale faisant face au parc est entièrement recouverte d’un matériau miroir, qui réfléchit le parc et l’environnement immédiat, faisant disparaitre la bibliothèque au profit de son entrée principale menant à l’atrium centrale. Les façades intérieures du projet longeant le parcours vegetal sont habillées en partie d’un mur vegetal en alternance avec des panneaux de verre.

 

Alors que la peau extérieur en verre du bâtiment est ouverte sur la ville et invite les habitants à la culture, sa peau intérieure  vegetale est beaucoup plus intimiste et protectrice donnant le sentiment aux visiteurs d’être dans un cocon végétal.

 

L’architecture de la bibliothèque ne vient pas en opposition avec le parc, le quartier et la ville, elle les complète et affirme le caractère du lieu, faisant de cet équipement un nouveau lieu de culture et de sociabilisassions au quotidien.