© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

IDOT - Office de tourisme de Deauville

"La vitrine est animée par des percements aléatoires qui allègent le mobilier et rappellent les fenêtres d’un bâtiment"

Client/Maître d'ouvrage:Ville de Deauville
Location/Lieu:Deauville, France
Area/Surface: 400sqm/400m²
Year/Année:2016
Cooperation/Collaboration: ITE, Boulard, Bader
Status/Status: Completed/Réalisé

L’office de tourisme actuel ne correspond plus à l’image que souhaite donner la ville de Deauville à ses visiteurs. Il est devenu trop vieux, n’est plus assez grand pour recevoir les touristes dans de bonnes conditions et ne permet plus à l’équipe administrative de s’agrandir. La ville a donc décidé de déménager cette activité dans de un nouveaux locaux stratégiquement situés en face de la Gare de Deauville-Trouville. Ces nouveaux locaux beaucoup plus grands, constitués d’une partie administrative et d’une partie publique permettront également à la ville de développer un ensemble de produits autour de l’image de Deauville.

 

Dès l’arrivée des touristes depuis la gare ferroviaire de Deauville-Trouville, ces derniers sont immédiatement captivés par l’horizontalité de la mer et par la singularité de l’architecture de la ville. Les bâtiments tous aussi différents les uns des autres viennent marquer le ciel par leurs toitures particulières.

 

En se rapprochant du port, les touristes distinguent au loin une vitrine avec des silhouettes urbaines et des étagères en lévitation: il s’agit du nouvel office de tourisme.

Cette façade vitrée très dessinée est un clin d’œil à son contexte. Par mimétisme, elle se joue des silhouettes urbaines et des vagues de la plage. C’est une vitrine ayant un visuel familier tout en étant singulière par son traitement qui attire de ce fait les visiteurs. C’est le dessin d’une architecture régionale sous des traits contemporains, savamment inscrit dans un écrin de verre.

Cette vitrine est animée par des percements qui allègent les silhouettes et rappellent les fenêtres d’un bâtiment. Les percements des silhouettes deviennent des cadrages visuels qui laissent passer le regard ou des présentoirs pour les objets à commercialiser. C’est une vitrine en constante évolution.

L’entrée dans l’office du tourisme se fait au niveau du début du port. Elle se distingue clairement grâce à la grande ouverture qui fait face à la gare.

 

De nuit la vitrine s’illumine, elle rentre en résonance avec son contexte urbain. Les silhouettes prennent vie sous les différentes lumières intérieures des cadrages. Elles ne font plus qu’un avec la ville.

Depuis le port de plaisance, les visiteurs pourront admirer ce spectacle de nuit quotidien. Les objets dans les niches deviendront des personnages regardant à leur tour le port et son paysage.

Ce projet de renouvellement ainsi que celui de la médiathèque des Sœurs Franciscaines participe à la volonté de la commune de redynamiser ses activités touristiques et culturelles.