© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

IPG - Surélévation et rénovation d'une maison de ville

"Le volume de la surélévation est revêtu d'un bardage en zinc qui reprend les tonalités des toitures des maisons environnantes"

Client/Maître d'ouvrage:Private/Privé
Location/Lieu:Paris, France
Area/Surface: 123sqm/123m²
Year/Année:2017
Cooperation/Collaboration: ---
Status/Status: Cancelled/Abandonné

Au cœur d'un îlot parisien se cache une petite maison de ville et son jardin. La maison fait partie d'une copropriété avec un grand bâtiment principal en R+4 faisant face à la rue et qui fait écran à toutes les nuisances de la vie parisienne. C'est une maison inscrite dans un quartier au tissu urbain hétéroclite faubourien, vivant et très familiale à la fois. 

 

La maison existante est un patchwork constructif constitué de multiples volumes, avec un grand atelier d'artiste avec de belles verrières reconverti en pièce principale de vie de l'habitation. Cependant la maison nécessite une rénovation complète, en effet le temps a eu raison d'elle, et a laissé différentes marques: peinture défraîchi, installation électrique ne répondant plus aux normes, pièces mal agencées etc... 

 

De plus les nouveaux propriétaires souhaitent profiter de l'occasion pour l’agrandir en lui ajoutant un étage supplémentaire. Le PLU parisien autorise un tel projet. 

Notre volonté a tout d'abord été d'assagir la volumétrie de la maison en lui adjoignant une surélévation qui engloberait et viendrait se poser sur les corps principaux de la maison. Ensuite en suivant les règles du PLU, lui définir un volume le moins massif possible pour avoir le moins d'incidence / impact d'ombrage sur la parcelle. 

 

Pour des raisons de mise en œuvre et d’accessibilité au site du projet, l’extension est en ossature bois, ce qui facilite sa manutention et sa rapidité d’exécution. De plus cette structure légère créé moins d’incidence structurelle sur la maison existante.

 

Afin de respecter au mieux le bâti de la maison principale, la majorité des nouvelles ouvertures avec leurs encadrements en bois, reprennent les alignements des anciennes fenêtres, hormis le balcon qui vient s'affranchir. Le volume est finalement revêtu d'un bardage zinc qui reprend les tonalités des toitures des maisons environnantes.