© Copyright Kitoko Studio 2018 - All rights reserved

PIC - Création d'un bureau au pôle international du cheval

"L'intervention épouse la courbe du plafond tout en douceur afin de dégager la vue sur la grande baie vitrée du manège"

Client/Maître d'ouvrage:Ville de Deauville
Location/Lieu:Deauville, France
Area/Surface: --- sqm/---m²
Year/Année:2014
Cooperation/Collaboration: ITE
Status/Status: Completed/Réalisé

La mission qui nous a été confiée consiste à la création d’un bureau à l’emplacement de l’espace d’accueil du Pôle International du Cheval. Actuellement il n’existe aucun lieu d’accueil et d’information dans cette zone de réception et de transition qui demeure un passage obligé avant d’accéder au manège. On retrouve même le bureau d’un employé au beau milieu de la salle. L’espace manque ainsi  de cohérence.

 

La réponse architecturale que nous avons apportée a consisté à intervenir globalement sur l’ensemble de la zone de projet plutôt que d’apporter une réponse ponctuelle par l’adjonction d’un volume supplémentaire, qui aurait pour incidence de dénaturer l’espace.

 

Ainsi, l’accès au pôle international du cheval se fait désormais le long d’un mur habillé de bois sur lequel viennent reposer des boites dorées placées de manière aléatoire qui semblent flotter dans les airs. Certaines de ces boites font office de support de présentation et peuvent accueillir des trophées ou des objets du pôle. Elles permettent la diffusion d’informations concernant l’activité de l’établissement. Les plus grandes sont de simples ouvertures vitrées qui offrent aux employés du bureau des cadrages sur le manège et le restaurant.

L’accueil des visiteurs se fait grâce à deux boites placées à différentes hauteurs, elles permettent de renseigner tous les visiteurs y compris les personnes en fauteuil roulant.

 

Le mur devient ainsi successivement zone d’information, espace de réception, bureau administratif, entrées de l’administration et des sanitaires. Il épouse la courbe du plafond tout en douceur afin de dégager la vue sur la grande baie vitrée du manège. L’imposte en bois encercle le poteau et vient marquer la forme générale du volume. L’intervention hiérarchise pragmatiquement les directions vers les différents espaces du pôle

 

Cette géométrie a été déterminée grâce aux flux des circulations. Le volume est à la fois perçu comme une forme douce et accueillante qui dégage les vues vers le manège et également comme un volume respectant la géomé­trie orthogonale de l’espace de restauration. C’est une forme hybride qui répond savamment à deux contraintes distinctes de l’espace en déli­mitant physiquement le restaurant et la zone d’administration.

 

Malgré la compacité du projet, les boites viennent alléger l’ensemble du volume et lorsque celui-ci est éclairé, il se transforme en une lanterne de bois.

 

Le manège du bâtiment proposait déjà une structure bois apparente ainsi que l’espace intérieure de réception des usagers qui était également habillé de placage bois. Ainsi afin de rester en cohérence avec l’ouvrage existant, la greffe architecturale a été habillée d’un bardage bois à claire voie en pin Douglas naturel teinté. De plus le chantier devait être rapide avec le moins de nuisance possible afin de ne pas perturber l’activité du pôle international. La solution d’un bardage préinstallé et usiné en atelier a permis de gagner énormément de temps de chantier et de respecter les délais très court du chantier.